Lunamiel – Pullip Ala
Lilith – Pullip Neo Noir
Yuuki – Dal Milch
Lucy – Pullip Eos
Arwen – Pullip Cinciallegra
Cherry – Pullip Youtsuzu
Elize – Pullip Seila
Serah – Pullip Tomoe Mami
Blencathra – Pullip Jaldet
River – Byul Tiger Lily
Pauline – Pullip Peter Pan
Mes p'tits mecs - Taeyang & Isul
Mes mini puces – Little Pullip, Little Dal & Aï BJD
Mes petites puces – Photo de groupe

04 novembre 2012

L'héritage du démon, partie 2

Partie 1

163z393h

IMG_1988 copy2

     Myrddin désertait de plus en plus souvent les murs de Camelot devant l’incompréhension d’Arthur qui avait besoin de lui plus que jamais. Morgana qui savait tout sur ce qui le retenait, ne voulut en souffler mot, de peur de déprécier son mentor. Aussi, essaya-t-elle de prendre sa place, du mieux qu’elle put, soignant les blessures, favorisant les victoires du Roi, prévenant les attentats et les traitrises… Ses sens de démon furent des plus utiles, et s’en trouvèrent de plus en plus affutés. Néanmoins, ils vivaient en une période troublée et les guerres se firent fréquentes, jusqu’à la bataille de Camlann…

Morgana eut beau lui déconseiller cette bataille, Arthur ne pouvait pas reculer. Prévenant la catastrophe à venir et en désespoir de cause, elle partit à la recherche de Myrddin, cela faisait des mois qu’elle ne l’avait plus vu…  Elle alla jusque dans la grotte mais ne le trouva point. Il était nulle part et l’ange non plus. Ils ne voulaient décidément pas être retrouvés. Elle se résolue donc à retourner auprès d’Arthur. Hélas, il était trop tard, les combats avaient commencé.

 

Sur le champ de bataille, elle se fraya tant bien que mal un chemin pour essayer de repérer le Roi parmi les hommes s’entretuant, repoussant les assauts comme elle pouvait. Elle n’avait jamais été aussi proche de la guerre, de tout ce sang, cette haine,... Elle en eut la nausée. Quand elle aperçut enfin Arthur, il était en train d’en découdre avec le chef ennemi, le traitre, ancien chevalier de Camelot. Elle avançait avec peine, les assauts des hommes poussés par le désespoir se firent plus violents. Elle n’était plus qu’à quelques mètres du Roi. Elle entendait le chant de l’ Épée qui, pour la première fois, sonnait comme un requiem pour son porteur, fatigué, à bout de force. Alors que Morgana arrivait enfin à leur hauteur, prête à lui prêter main forte, le traite frappa un coup fatal. Le visage d’Arthur se crispa sous la douleur mais dans un dernier sursaut de force, il le frappa mortellement à son tour. Ils s’écroulèrent tout deux. La bataille était finie.

Morgana s’élança auprès d’Arthur, à peine conscient, le sang ruisselant de la plaie béante. La jeune femme tenta le tout pour le tout pour soigner ses blessures trop nombreuses. A bout de force, au comble du désespoir, elle appela une dernière fois Myrddin, son cher mentor, encore et encore, hurlant son nom.

Enfin, comme dans un miracle, Myrddin apparut. La tristesse et le regret se lisaient dans son regard quand il se posa sur Morgana et Arthur, tous deux ensanglantés. Il s’était détourné de son chemin et venait de payer le prix fort… Arthur ouvrit alors un peu les yeux, il semblait heureux de voir le vieux druide une dernière fois, il ne semblait garder aucune rancune vis-à-vis de sa désertion. Et devant cette marque de miséricorde, Morgana lui pardonna aussi. C’est alors que, dans ses dernières forces, le Grand Roi rendit son épée, sa fidèle amie, à Myrddin et le remercia pour ce précieux cadeau. Tous deux avaient les larmes aux yeux. Dans le regard du druide, Morgana pu apercevoir une lueur de gratitude. Arthur ferma alors les yeux à jamais et devant sa dernière famille rendit l’âme. Myrddin serra alors l’Epée des Rois contre lui, posa les yeux sur Morgana une dernière fois et lui sourit, d’un sourire sincère qui voulait « merci » mais aussi « adieu », et il s’en fut. Il savait ce qu’il avait à faire.

 

Lilith restait seule au milieu de ce champ de bataille devenu silencieux désormais… L’odeur du sang et de la poussière était partout, néanmoins elle attendit… Et ce qu’elle attendait ne mit pas longtemps à arriver, l’ange Guide, chargé d’escorter l’âme Arthur dans l’autre monde, apparut finalement devant elle. Elle lui demanda humblement la permission de les accompagner jusqu’aux portes des Terres Célestes et devant la détresse du jeune démon, le Guide, touché, accepta.

Lilith laissa donc le corps du Roi au bon soin de son peuple, non sans avoir pris la peine de nettoyer ses blessures et de lui rendre l’apparence du grand roi qu’il fut. Ensuite, elle suivit le Guide jusqu’aux portes de ce monde, mais pas plus loin, elle avait, elle aussi, une dernière chose à faire. Elle fit donc promettre au Guide de prendre bien soin de cette âme si précieuse et s’en retourna.

IMG_2535 copy2

Elle se rendit jusqu’à la grotte où elle avait aperçu Myrddin et l’ange des années plus tôt, espérant pouvoir, sinon voir son mentor, au moins régler ses comptes avec cette Viviane, elle n’avait plus rien à perdre. Malheureusement, elle avait été devancée. Quand elle arriva dans la grotte, l’ange, qui avait repris sa véritable apparence n’était pas seule, Bélial était là. Visiblement, ils étaient déjà en plein combat et le démon, plus vieux que l’ange, semblait prendre le dessus. Quand ils ressentirent tous deux la présence de Lilith qui n’avait pas pris la peine de masquer sa présence, ils cessèrent leur combat.

Bélial fut le plus surpris de la voir ici, sa mission était restée secrète jusqu’au bout. Néanmoins, il se remit très vite. L’Épée. Où était l’Épée? Telle était la raison de sa présence sur Terre. De toute évidence, Gabriel n’en savait rien ou ne lui avait rien dit. Aussi il commença à s’avançer vers Lilith, menaçant. La jeune démone lui affirma ne rien savoir du lieu où se trouvait Excalibur, que seul Myrddin savait, ou était capable de la retrouver. Bélial entra dans une fureur noire, s’en détourna et attaqua de nouveau l’ange. C’est alors qu’une lueur étrange attira le regard de Lilith sur les parois du fond de la grotte. Elle s’approcha prudemment évitant d’attirer l’attention et examina la roche. Tout à coup elle fit un bond en arrière, ce n’était pas de la roche, mais de la glace et au cœur de celle-ci Myrddin, prisonnier.

Elle fit tout ce qu’elle put pour essayer de briser, ou faire fondre cette glace mais rien n’y fit. Elle ne put même pas l’ébrécher. Myrddin était pourtant là, juste devant elle, il semblait paisiblement endormi et inaccessible. Elle comprit la colère de Bélial quand elle dit que seul Myrddin pouvait trouver l’Épée. L’ange Gabriel, qui lui avait déjà pris son cœur, venait de lui enlever son corps et son âme, à jamais endormis.

Lilith fut touchée par un profond chagrin qui se transforma bien vite en haine envers Gabriel, chose qui lui était étrangère. L’énergie qu’elle libéra attira à nouveau l’attention sur elle. En larmes, folle de rage, elle questionna l’ange. Pourquoi? Il l’aimait déjà, il avait tout abandonné pour elle, alors pourquoi l’emprisonner ainsi? Pour toute réponse, Gabriel sourit tristement et répondit qu’il était le seul à pouvoir trouver l’Épée des Rois, l’épée capable de tuer le Mal en personne… Lilith ne comprit pas sur le moment mais plus tard, elle réalisa que Gabriel faisait probablement référence au Seigneur Lucifer qui lui-même fut un ange autrefois. Peut-être l’Épée a-t-elle toujours eu le pouvoir de détruire les démons, comme elle l’a elle-même ressentie quand elle l’a vue la première fois dans les mains de Myrddin, mais il se peut aussi qu’elle ait le pouvoir de détruire les plus puissants des anges, choses qu’ils ne pouvaient permettre. Le vieux druide fut donc sacrifié afin de garantir le bien de tous, anges et démons.

Lilith ne décoléra pas pour autant et attaqua alors Gabriel, sous les yeux de Bélial amusé. Néanmoins, Gabriel était toujours plus puissante qu’elle et prit vite le dessus. Elle allait frapper gravement Lilith quand soudainement Samaël apparut, retenant son coup. A sa suite apparurent six soldats de la garde personnel du Seigneur Lucifer. Samaël, d’une voix claire et sans appel annonça que le combat était fini pour aujourd’hui, laissant l’ange Gabriel, surprise et incrédule, partir sans encombre. Le reste ne concernait que les démons et elle avait confiance en son sort d’emprisonnement, personne ne pourrait atteindre Myrddin désormais, sa mission était accomplie.

Une fois l’ange disparut, Samaël, sans un regard pour sa fille qui se relevait avec peine, se tourna vers Belial et ordonna à la garde de le saisir. Il était accusé de haute trahison. Lilith apprendra bien plus tard, qu’il avait détourné des informations confidentielles au sujet de Myrddin et de l’Épée, les cachant aux autorités afin de s’en servir à son propre compte. En outre, il était soupçonné de vouloir utiliser l’Épée pour organiser un coup d’état et détrôner le Seigneur Lucifer.

Belial fut donc amené en Infernos pour y être jugé et condamné à l’enchainement dans une des sombres geôles « privées » du palais de Lucifer. Bélial étant l’un des anges déchus en même temps que Lucifer et Samaël, leurs lois leurs interdisaient de le condamner à mort, les démons dit « supérieurs » n’étant déjà pas très nombreux.

De son côté, Lilith dût elle aussi rentrer en Infernos. Elle quitta lentement la grotte où sommeillait Myrddin, retenant ses larmes, son père ne les aurait pas acceptées. Quand elle eut franchi le seuil, elle jeta un dernier regard vers celui qui avait été son mentor et son ami pendant tant d’années… C’est alors que Samaël donna l’ordre. Des démons qui étaient jusque-là en retrait apparurent. Lilith eu l’ordre de reculer et ils déclenchèrent leur sort. La terre trembla, les rochers tombèrent et la grotte fut scellée. Myrddin et l’Épée des Rois étaient hors de portée à jamais…

Toutefois, malgré toutes leurs précautions, une chose échappa aux anges comme aux démons, un secret que Myrddin avait seulement partagé avec une personne de confiance, qui avait si longtemps partagé sa vie.

Un jour où Morgana s’interrogeait naïvement sur les sentiments humains, le druide lui parla de Nimue, son premier amour. Il l’avait rencontrée quelques années seulement après avoir quitté le foyer de sa mère et l’avait épousée. C’était la fille d’un chef de clan druide. Malheureusement, sa réputation commençait à se propager et certains hommes puissants peu scrupuleux, avides de ses pouvoirs avaient tenté de faire pression sur lui et sa famille. Alors, il avait quitté sa femme, non sans un profond chagrin la laissant sous la protection de son peuple. Lors de son départ, il savait Nimue enceinte de plusieurs mois déjà, une petite fille, mais il partit et elle ne le retint pas. Elle savait qu’il avait à faire dans le monde et que sa fille serait plus en sécurité comme cela.

Lilith ne parla de Nimue ou de l’enfant à personne, de peur que l’enfant ait héritée des pouvoirs de son père et qu’elle finisse comme lui, voire pire. Elle se contenta de veiller sur elles de loin, quand ses missions sur Terre le lui permettaient. Ainsi, elle assista à la dissolution du sang du démon, source du pouvoir de Myrddin, de génération en génération, jusqu’à qu’il ne resta dans cette descendance que de l’humain. Alors elle espaça ses visites et les laissèrent vivre leur vie.

Myrddin et l’Épée des Rois ne devinrent plus que légende.

163z393h

     Des siècles plus tard, dans les années 1990, une voiture roule à vive allure sur une route d’Écosse, en direction d’Édimbourg. A son bord, un couple et une petite fille d’à peine trois ans. L’homme conduit pendant que sa femme jette des coups d’œil nerveux à l’arrière. Ils sont poursuivis. Par quoi? Il l’ignore, mais ce n’est pas humain, trop rapide, trop fort. Ce qu’il veut? Ils n’en savent absolument rien. La femme se tourne à nouveau, sa fille dort paisiblement dans son siège, elle réajuste sa couverture instinctivement, il fait un peu frais en ce mois d’octobre.

Tout d’un coup, son mari freine brusquement, la voiture met quelques secondes à s’immobiliser sur la route humide. Devant eux, la créature se tient là, ses yeux rouges flamboyants ressortent dans l’obscurité. Dans un geste de désespoir, l’homme tente d'accélèrer et de le renverser, mais il n’a pas le temps, le démon est déjà sur eux et arrache la portière du conducteur. Il agrippe l’homme sous les yeux horrifiés de sa femme et le projette hors de la voiture. Face à la force de la créature, l’homme n’est qu’une poupée entre ses mains qui va se fracasser contre les rochers sur le bas-côté de la route. La femme a cessé de crier mais l’enfant pleure. La mère cherche à atteindre son enfant pour tenter de s’enfuir, mais c’est trop tard. Le démon est déjà de son côté.

Lentement, sadiquement, il la fait sortir de la voiture. La maintenant pas la gorge, il approche son visage du sien et respire son parfum à plein poumon, tel un prédateur sur sa proie… Il avait toujours été un chasseur. Alors qu’il recule son visage, il semble pleinement satisfait, il l’a trouvé ce qu’il cherchait… Son sang, sa descendance, sa vengeance. Pendant plus de quinze siècles, il avait été enfermé, enchainé, tel un chien pour le plaisir de son maitre et seigneur, aujourd’hui, était arrivé le temps de la vengeance, grâce à son sang, ses descendants et une relique du passé depuis longtemps oubliée… Une relique capable de détruire le Mal en personne… Le sang de démon ne disparait jamais totalement, tout comme sa puissance. Patiemment, il les avait cherchés, puis traqués… ceux qui le guideraient jusqu’à l’Épée!

Alors qu’il relâchait prise, sa quête prenant fin, ses mains se crispèrent. La femme vit son visage se tordre de douleur et de surprise. Elle baissa les yeux, une épée avait transpercé le démon de part en part. Bélial tourna la tête lentement, toujours maintenant la femme par le cou. Il regarda son agresseur, une petite ombre encapuchonnée, portant un masque des plus menaçants. Dans cette ombre sans forme, seuls des yeux rouges rougeoyants ressortaient. « Toi… » Murmura Bélial à l’agonie. Ses jambes commençaient à faillir mais alors qu’il s’écroulait et sans que quiconque ne puisse agir, il resserra sa prise sur le cou de la femme qui se brisa dans un bruit sourd. Elle s’écroula à son tour, sans vie.

Six démons apparurent alors face à l’ombre et se saisirent du corps du démon agonisant. Voilà, plusieurs années qu’il s’était enfuit de sa geôle, pourtant au cœur même du Pandémonium et ils ignoraient comment il avait pu s’échapper tout seul aussi puissant était-il, mais ça ne se reproduirait plus. Enfin, encore fallait-il qu’il survive, peu de personne survivait à la lame de Guruthys…

Quand les gardes furent partis, tout était silencieux autour de Lilith. Sa mission était accomplie, elle retira son masque. Elle regarda les corps du couple avec regret… Soudain, un bruit attira son attention dans le véhicule. Elle s’approcha et vit à l’arrière la petite fille terrorisée. Lilith ouvrit la portière et doucement, elle tenta de la rassurer, en vain. L’enfant ne la laissa même pas s’approcher sans hurler et se débattre. Lilith ne voulait pas lui faire du mal et elle resta à bonne distance, l’empêchant néanmoins de sortir de la voiture et de voir les corps sans vie de ses parents. La petite était déjà au bord de la crise de nerfs, qui sait ce qu’elle avait vu exactement depuis son siège…

Au bout d’un moment, une voiture arriva enfin et ralentit au niveau de « l’accident », le démon se dissimula derrière un arbre observant la scène. La petite fut prise en charge et les secours arrivèrent très vite. Ils allaient prendre soin d’elle, Lilith s’en assura.

L’enfant allait vivre, Lucy, la dernière descendante de Myrddin…

IMG_3658 copy

FIN.

Posté par SailorLuna à 11:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur L'héritage du démon, partie 2

  • Waouw !!! Très belle histoire !! J'aurais jamais pensé que Lucy "l'humaine" de tes pensionnaires , serait la descendante de Merlin !!

    Posté par Chouki, 04 novembre 2012 à 12:21 | | Répondre
    • A vrai dire, c'est tout récent! ^^" Quand j'ai accueilli Lucy, je n'avais pas encore d'idée précise sur son passé ni comment je pouvais le raconter. C'est venu petit à petit, à partir de l'histoire de Serah surtout.
      En tout cas, merci beaucoup pour ton commentaire!

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 21:04 | | Répondre
  • Faut que tu écrive des livres, c'est trop bien ^^ !!

    Posté par Petite-guimauve, 04 novembre 2012 à 13:42 | | Répondre
    • Merci beaucoup pour ce beau compliment!

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 21:05 | | Répondre
  • *commentaire en temps réel on*
    Je trouve vraiment bien d'avoir retourné le rôle de l'ange qui du coup devient l'instrument de la chute d'Arthur, en quelque sorte.

    Petit regret que Morgana ne s'occupe pas d'Arthur après sa mort, car c'est la partie de la légende que j'aime le plus. Mais ça collerai pas avec le reste, c'est vrai.

    Kyyya Lucifer mon ange préféré. Trop cool, j'adore. Je surkiffe* mode fan hystérique on*

    Oh Nimue a eu un bébé. Une longue lignée qui aurait donné Lucy peut être ??^^

    C'est Belial l'assassin donc. Tu as utilisé deux fois la même phrase pour le décrire "Il avait toujours été un chasseur." C'est très bien écrit, car on sait direct qui sait sans avoir besoin d'autres précisons. Même si c'est bien de les avoir quand même^^

    Oh re kyyyyyyyyyyyaaaaaaaaaaaaaa c'était bien Lucy. C'était trop bien. J'ai hâte de connaitre la réaction de Lucy face à tout ça.

    En plus, ce sont les deux poupées que j'aime le plus qui ont récupérés les rôles que j'aime le plus aussi. Trop bien !!!

    Posté par Bad Wolf, 04 novembre 2012 à 16:29 | | Répondre
    • Ça c'est du commentaire! A vrai dire, connaissant ton penchant pour les légendes arthuriennes et Morgane en particulier, j’espérais que tu me donnes ton avis! ^^
      J'ai vraiment essayé d’aborder les grandes lignes. Concernant "l'escorte" de Morgana jusqu'à Avalon, je ne pouvais pas aller trop loin pour poursuivre dans mon idée. Je souhaitais tout de même qu'il y ait l'idée qu'elle prend soin de lui après son décès (nettoyer les blessures, l'accompagner jusqu'aux portes).
      Ici, Lucifer est le Seigneur des Enfers, un démon donc, mais il n'a pas toujours été ainsi et c'est ce que j'aime chez lui... De toute façon, je crois que je préfère les démons... ^^
      Quoiqu'il en soit, merci beaucoup pour ce commentaire des plus vivants!

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 22:47 | | Répondre
  • Moi aussi j'ai hâte de savoir la réaction de Lucy quand elle va connaitre cette histoire !!

    Posté par Carloche, 04 novembre 2012 à 18:07 | | Répondre
    • Merci beaucoup! La réaction de Lucy ne devrait pas tarder, je publie la suite, donc "La détermination de Lucy, partie 3" dans la semaine. ^^

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 22:48 | | Répondre
  • Excellent! Je suis vraiment fan de ton histoire! c'est bien écrit tellement facile à lire un vrai régal!

    Posté par Louna, 04 novembre 2012 à 18:34 | | Répondre
    • Je te remercie beaucoup pour ton commentaire très encourageant!

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 22:50 | | Répondre
  • Alors là, chapeau. C'est de loin ton histoire la plus réussie à mon goût ! J'aime beaucoup comment tu mêles les légendes avec les histoires de tes pensionnaires, c'est pleins de suspense et de rebondissement !

    Posté par Lulla, 04 novembre 2012 à 18:41 | | Répondre
    • Merci beaucoup! Je suis ravie que tu aimes! Honnêtement, je ne pensais pas autant écrire sur le sujet quand j'ai commencé. Je prends de plus en plus de plaisir à développer mes histoires. Ça part un peu dans tous les sens mais j'aime évoquer, ou carrément m'inspirer, des histoires que j'aime déjà. C'est une façon de me les approprier un petit peu! ^^

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 22:54 | | Répondre
  • C'est super bien écrit, j'adore l'histoire Je ne connais pas la série Merlin mais en tous cas, je me suis régalée en lisant ton histoire et j'adore les photos

    Posté par Hermione84, 04 novembre 2012 à 19:13 | | Répondre
    • Merci beaucoup! A vrai dire, je n'ai pas trop utilisé la série "Merlin" pour cette version. Je me suis surtout inspirée des grandes lignes de la légende en elle-même.

      Posté par SailorLuna, 04 novembre 2012 à 22:57 | | Répondre
  • Je savais que Lucy n'était pas une véritable humaine ! Très belle histoire, je me suis totalement laissé subjuguer par cette narration réussi. Que de compliments !
    Une question, Lucy va-t-elle développer ses sens démoniaques ?

    Posté par Cyyayou, 05 novembre 2012 à 16:36 | | Répondre
    • Merci beaucoup pour ton commentaire! Je suis contente que ça te plaise.
      Concernant Lucy, pour être honnête, je ne pense pas qu'elle va développer son côté "démon" pour l'instant, que ça soit par ses sens ou d'éventuels pouvoirs. Je veux qu'elle garde son côté "humain".

      Posté par SailorLuna, 05 novembre 2012 à 18:58 | | Répondre
  • Genial!! Alors là, jsais même pas quoi dire mdr! C'était super, j'adore toutes les référence que tu as intégré, j'ai vraiment pris du plaisir à lire je crois que pour le coup c'est ton meilleur texte ^^

    Posté par Ro°xy, 05 novembre 2012 à 20:22 | | Répondre
    • Merci beaucoup! J'ai pris beaucoup de plaisir à "réécrire" la légende même si il y aurait beaucoup plus à dire! ^^

      Posté par SailorLuna, 06 novembre 2012 à 15:46 | | Répondre
  • wahou! trop bien! ok, je suis en retard par rapport au moment ou le texte à été écrit mais je voulais quand même te dire que j'avais adoré!!

    Posté par petite plume, 07 janvier 2014 à 19:51 | | Répondre
    • Il n'est jamais trop tard! Merci beaucoup d'avoir pris le temps de le lire et de poster un commentaire. Je suis ravie qu'il t'ait plu!

      Posté par SailorLuna, 08 janvier 2014 à 17:49 | | Répondre
  • C'est vraiment trop beau les pullips !

    Posté par EmmaPiou, 03 juin 2015 à 15:00 | | Répondre
    • Oui, je confirme!
      Merci beaucoup d'être passée par-ici!

      Posté par SailorLuna, 03 juin 2015 à 21:58 | | Répondre
Nouveau commentaire